suivant

POLIN ACTEUR

 

 

La frontière entre le café-concert et le théâtre n'est pas très nette. En effet, il était habituel pour les cafés-concerts de programmer des pièces en un acte, ou de courtes opérettes. Dès le début de sa carrière, Polin a joué dans de nombreux petits vaudevilles, souvent avec un rôle de soldat ou de paysan naïf.

La transition vers l'opérette est asez naturelle pour un artiste comme Polin. Tout d'abord, comme beaucoup de chanteurs, il jouait fréquemment dans les opérettes en un acte sur la scène des cafés-concerts. Mais ce n'est pourtant qu'après vingt ans de carrière au caf'-conc', à partir de 1907, que le public parisien a pu l'applaudir dans des opérettes un peu plus longues.
Cette idée murissait probablement depuis longtemps: déjà, au début des années 1900, il se produisait régulièrement au Théâtre de Monte-Carlo dans des reprises d'opérettes célèbres. La direction de la Scala avait même dû démentir la rumeur selon laquelle Polin la quittait pour entrer dans un théâtre d'opérette.

Quant au théâtre, Polin en a toujours rêvé — il dira d'ailleurs n'avoir choisi le café-concert que parce qu'il était moins difficile d'y entrer. On le voit jouer la comédie en 1892, puis en 1898, avec un succès certain. Dès cette époque, il songe à entrer définitivement au théâtre. À partir des années 1900, il profite de ses tournées en province pour jouer dans la reprise de vaudevilles à succès. Mais le public parisien devra attendre encore quelques années avant de le voir monter sur la scène d'un théâtre.
L'année 1907 constitue un tournant dans sa carrière. À partir de cette date, il jouera régulièrement dans des opérettes ou au théâtre. Mais il ne délaissera jamais pour autant ses tours de chant dans les cafés-concerts.

Ses talents d'acteur sont régulièrement loués par la critique. On trouvera dans les pages qui suivent le détail des opérettes et des pièces de théâtre où joua Polin.

 

Et le cinéma ? Le cinéma n'a pris son véritable essor qu'après la guerre, et Polin approchait alors des soixante ans. Malgré une poignée de courts métrages tournés pendant la guerre, il n'est donc jamais devenu acteur de cinéma. Cette destinée - et la célébrité qui y est associée - sera réservée à ses continuateurs, Bach, Raimu ou Fernandel.
Pour plus de détails sur ses quelques apparitions dans les films, chansons filmées ou bandes d'actualités, voir notre brève filmographie.

 

 

 

© 2003-2006 - JFC