Paris qui Chante

Polin

 

 

En janvier 1903 paraît le premier numéro de Paris qui Chante, une revue hebdomadaire de 16 pages consacrée aux « concerts, théâtres, cabarets artistiques et musics-halls ». Polin en est le rédacteur en chef [cliquez sur l'image].

Cette revue constitue un précieux témoignage sur la vie artistique de l'époque, en particulier grâce aux nombreuses photos qui l'illustrent (celles qui bordent ce texte en sont issues). Ne manquez pas la galerie de portraits!

 

Polin
Polin

Polin n'a pas vraiment utilisé sa revue pour promouvoir son image: sur les quatre premières années, seuls une vingtaine de numéros consacrent une page à l'une de ses chansons.

Son personnage a aussi servi de support publicitaire, comme dans cette étonnante réclame datant d'il y a plus d'un siècle.

Polin

Il faut attendre 1909 pour qu'enfin paraissent des numéros qui lui soient entièrement consacrés :

Paris qui chante Paris qui chante


La revue connaîtra des fortunes diverses jusqu'en 1939, la parution ne sera pas toujours régulière, mais ce seront finalement plus de neuf cents numéros qui paraîtront.

La concurrence ne manque pas. Dès avril 1903 paraît ainsi Les chansons de Paris, hebdomadaire qui copie Paris qui Chante jusque dans ses moindres détails. À l'exception, peut-être, de la notoriété des artistes qui y figurent.

Les curieux pourront aussi découvrir sur le site de la Bibliothèque Nationale du Canada les couvertures de Montréal qui Chante et de Canada qui Chante, revues publiées à Montréal en 1908 et 1927…

 

 

 

© 2003-2007 - JFC